J'aurai pu titrer : "LE DÉFI !" parce qu'en 16 fils au centimètre c'est sport...

D'où me vient cette idée ? C'est à cause du HAL.

Lorsque j'ai voulu me lancer dans l'aventure, j'ai vu la liste de fournitures : toile et fils. Pour l'hardanger, l'un dépend de l'autre. C'est à dire qu'en fonction du nombre de fils au centimètre (donc de la grosseur de la toile), il faut respecter des épaisseurs de fils. Je ne suis pas très à l'aise avec ça. Donc je me base sur ce qu'on me dit pour ne pas faire de bêtise.

Sauf qu'à la dimension de toile donnée pour ce HAL, j'avais surtout des toiles en 16 fils par 16 fils. Or, vous allez le voir, c'est tout petit.

SAM_4731

SAM_4735

Ne sachant pas trop si c'était utilisable en Hardanger, j'ai cherché sur internet. Réponse : oui mais il faut être à l'aise avec la technique.

Alors pour le HAL, qui va durer plusieurs mois, je n'avais pas envie de me louper. J'ai donc préféré passer sur la toile 16 fils et chercher du 12 fils.

Mais ça me trottait dans la tête. Le plus compliqué sur une fine toile c'est de ne pas se tromper en coupant et d'avoir les bons outils : des ciseaux très fils.

SAM_4733 Les seuls que j'ai qui font le job... j'y tiens.

SAM_4736

Pour cet exercice, j'ai choisi une petite grille pour faire un biscornu, trouvée sur le blog Hardanger Corner. Pour les couleurs, j'ai fais des folies avec des fils dégradés. Ce n'est pas mon meilleur choix, mais au moins, je vois ce que je fais.

En conclusion, c'est plus minutieux que d'habitude mais ça se fait.